Chronology of violence

    
                                   --- 1992 ---  
    
    6 février 1992
    
    Six policiers sont assassinés dans une embuscade tendue par
    un groupe armé dans la Casbah d'Alger. Cette action marque
    le début des violences à grande échelle en Algérie.
    
    29 juin 1992
    Assassinat à Annaba du Chef de l'Etat, Mohammed Boudiaf.
    
    
                                   --- 1993 ---  
    
    26 mai 1993
    Assassinat de Tahar Djaout, poète et journaliste.
    
    21 août 1993
    Assassinat de l'ancien Premier Ministre Kasdi Merbah, de son
    frère, de son fils et de deux gardes du corps  à Bordj El-Bahri.
    
    21 septembre 1993
    Enlèvement et assassinat de deux géomètres français dans
    la région de Sidi Bel Abbès
    
    26 novembre 1993
    Assassinat de Mohamed Bouslimani, président de
    l'association caritative islamiste "Irshad wa el Islah"
    
    15 décembre 1993
    12 Croates travaillant sur un chantier près de Blida sont
    égorgés par un groupe armé.
    
                                   --- 1994 ---  
    
    11 janvier 1994
    Une embuscade tendue par un groupe armé contre le
    Wali de Tissemsilt fait 19 morts.
    
    5 mars 1994
    Assassinat à Alger du Directeur de l'Ecole des Beaux-Arts,
    Ahmed Asselah
    
    10 mars 1994
    Assassinat à Oran du dramaturge Abdelkader Alloua.
    
    7 juillet 1994
    Assassinat de 7 marins italiens dans le port de Djendjen.
    
    11 juillet 1994
    Deux attentats à Alger font sept victimes étrangères, toutes
    est-européennes.
    
    3 août 1994
    5 Français sont tués dans une fusillade dans la cité Ain Allah
    à Alger.
    
    29 septembre 1994
    Assassinat à Oran du chanteur de raï Cheb Hasni
    
    4 décembre 1994
    Assassinat à Alger du journaliste Saïd Mekbel
    
    27 décembre 1994
    4 religieux chrétiens (3 Français et 1 Belge) sont assassinés
    par un commando islamiste après l'assaut donné par les
    policiers français sur l'aéroport de Marseille contre un autre
    commando ayant détourné un avion d'Air France, et dont les
    membres ont été abattus.
    
                                   --- 1995 ---  
    
    19 janvier 1995
    2 personnes sont tuées et 209 blessées dans un attentat à
    la voiture piégée à Bougara.
    
    30 janvier 1995
    Un attentat à la voiture piégée devant le commissariat central
    d'Alger (revendiqué par le GIA) fait 42 morts et 286 blessés.
    
    15 février 1995
    Assassinat du musicien et producteur de raï Baba Ali Ahmed Rachid.
    Assassinat à Tizi Ouzou de l'architecte et militante féministe
    Nabila Djahnine.
    
    27 mars 1995
    Assassinat à Alger du directeur du quotidien "El Moudjahid",
    Mohammed Abderrahmani.
    
    5 mai 1995
    Cinq coopérants étrangers sont assassinés près de Ghardaia.
    
    6 août 1995
    11 personnes (dont trois des auteurs de l'attentat) sont tuées
    dans l'explosion d'un camion piégé à Boufarik.
    
    12 août 1995
    Assassinat à Tixeraïne de la chanteuse Lila Amara et de son mari.
    
    17 août 1995
    Double attentat à la voiture piégée au Club des Pins (Alger) :
    2 morts, 7 blessés.
    
    31 août 1995
    Un attentat à la voiture piégée contre le siège de la police
    nationale fait 10 morts et 15 blessés à Bab El Oued.
    
    2 septembre 1995
    Un attentat à la voiture piégée à Meftah fait 6 morts et des
    dizaines de blessés.
    
    22 octobre 1995
    Un attentat au véhicule piégé fait 11 morts et 82 blessés
    à Relizane.
    
    12 décembre 1995
    Attentat à la voiture piégée à Alger/Aïn Naadja : 15 morts
    et 35 blessés
    
                                   --- 1996 ---  
    
    14 janvier
    Attentat à la voiture piégée à Blida : 5 morts, 25 blessés.
    
    Selon des bilans partiels, les actions des groupes armés font au moins 36
    morts du 20 au 30 janvier
    
    5 février
    Attentat à la voiture piégée contre le service d'urgence d'un
    hôpital algérois : 5 morts.
    
    11 février
    Double attentat à la voiture piégée contre la mairie de
    Bab El Oued (2 morts) et la Maison de la Presse à Alger
    (19 morts, dont 3 journalistes)
    
    18 février
    Quatre attentats à la voiture piégée, dont deux à Alger,
    font au moins 17 morts et une trentaine de blessés.
    Assassinat du chef de Cabinet du Ministre de la Jeunesse
    et des Sports.
    
    7 mars
    L'explosion d'un camion piégé devant la mairie de Berrouaghia
    fait deux morts et dix blessés.
    
    8 mars
    12 voyageurs sont tués et 20 blessés dans l'attaque d'un train
    par un groupe armé près de Tlemcen.
    
    18 mars
    Six personnes sont tuées et 26 blessées dans un attentat à
    la voiture piégée contre le commissariat de Tizi-Ouzou.
    Six ouvriers d'une entreprise textile sont égorgés près de
    Tizi-Ouzou.
    
    20 mars
    10 civils sont tués dans le mitraillage d'un autobus par un
    groupe armé à Aflou, près de Laghouat.
    
    4 mai
    Mohamed Hardi, ancien Ministre de l'Intérieur, est assassiné
    à Oued Smar (Alger).
    L'explosion d'une bombe près d'un arrêt d'autobus à Tizi-Ouzou
    fait deux morts et quinze blessés.
    
    7 mai
    Une prise d'otages de 48 heures est réduite par la force à
    Alger : 16 membres d'un commando islamiste, un policier
    et un otage sont tués.
    
    21 mai
    Sept moines trappistes du monastère de Medéa, enlevés le
    27 mars, sont assassinés par leurs ravisseurs.
    
    
    9 juin
    Le responsable du GIA pour Bab El Oued est abattu.
    
    10-11 juin
    9 islamistes armés sont abattus au Beau Fraisier après
    avoir attaqué un commissariat.
    Six autres islamistes armés sont abattus dans la nuit du
    10 au 11 dans la cité Garidi, et 4 dans le quartier de Hydra.
    Six islamistes armés sont abattus le 11 juin à la Glacière et
    dans la cité Jolie-Vue de Kouba.
    
    12 juin
    Assassinat à Ain-Nadjâa du Procureur général adjoint d'Alger.
    
    13 juin
    Trois islamistes armés sont abattus à Beb El Oued et au Beau Fraisier.
    Le responsable départemental de l'organisation des enfants
    de Chouhada est assassiné dans la Casbah d'Alger.
    
    22 juin
    4 personnes sont tuées et une dizaine blessées dans un
    attentat à la bombe à Blida.
    
    23 juin
    Deux responsables de l'organisation des enfants de Chouhada
    sont assassinés à Ain Nâdjaa et huit membres de la famille
    d'une avocate à Bouira.
    
    24 juin
    8 islamistes armés sont tués dans une opération des forces de
    sécurité à Drâa Ben Khedda (Kabylie).
    
    Dès le 27 juin, des forces combinées de l'armée et de la
    gendarmerie, appuyées par des hélicoptères, ratissent la
    région kabyle de Takhoukht.
    
    30 juin
    Cheikh Ahmed Sahnoun, imam de la mosquée El Arkam
    d'Alger, islamiste modéré proche des dirigeants
    du FIS et président de la Ligue de la Dâawa Islamique, est
    grièvement blessé dans un attentat.
    
    Dans la première semaine de juillet, 18 personnes sont tuées
    par des groupes armés à Alger : 11 soldats du contingent
    interceptés par un "faux barrage" entre Bab El Oued et
    Bouzaréa et 7 membres d'une famille mozabite qui refusait de
    céder au racket, à Bab El Oued.
    
    7-8 juillet
    Une personne est tuée et plusieurs blessées dans un attentat
    à la bombe contre un poste de distribution de gaz à Boufarik.
    
    10 juillet
    17 miliciens anti-islamistes sont tués près de Sétif dans une
    embuscade tendue par un GIA. Une autre embuscade dans la
    même région fait 5 blessés graves dans les rangs des miliciens
    anti-islamistes.
    
    13 juillet
    Deux femmes sont assassinées dans la gare routière de
    Koléa par des islamistes armés.
    
    Du 14 au 19 juillet, 40 personnes dont une vingtaine d'islamistes
    armés ont été tuées : 16 gardes communaux (miliciens anti-
    islamistes) dans des embuscades tendues par des GIA à
    Cap Djinet, Ouled Fayet et Alger/Climat de France; un gendarme
    et son fils assassinés à Alger/Birkhadem; deux femmes tuées à
    Beb El Oued et une vingtaine d'islamistes armés dans l'assaut
    de leur refuge par les forces de sécurité à Bougara.
    
    17 juillet
    Un attentat au camion piégé fait 15 morts et 36 blessés à
    Blida/Cité évolutive. A Blida également quatre personnes sont
    tuées et 26 blessées dans un attentat à la bombe.
    
    20 juillet
    De 5 à 9 personnes sont tuées et trente blessées dans un
    attentat à la bombe contre un café du centre de Koléa.
    Deux employés d'une station d'essence sont assassinés à
    Khemis El Khechna.
    
    L'avocat  Mohammed Zébiri est assassiné à Alger.
    12 personnes sont tuées et une quinzaine blessées dans
    l'interception par un GIA d'un autobus transportant des
    employés de la Société Nationale des Véhicules Industriels
    à Keddara.
    
    21 juillet
    Un paysan est assassiné à Sidi Harb (Annaba).
    
    23 juillet
    Un attentat à la bombe au passage d'une patrouille de
    police à Alger/Beau Fraisier fait cinq blessés, dont quatre
    policiers.
    Une employée de presse est assassinée à Drâa Ben Khedda.
    De violents accrochages opposent islamistes armés et forces de
    sécurité à Kouba et Ain Nâadja.
    
    28 juillet
    Une personne est tuée et 10 autres blessées dans un attentat
    à la bombe à Alger/Châteauneuf.
    7 islamistes armés sont tués à Blida.
    
    29 juillet
    Une bombe lancée à l'intérieur d'un bar de Blida fait un mort
    et une dizaine de blessés.
    Un attentat à la bombe dans un salon de thé d'El Biar fait un
    mort et une dizaine de blessés.
    Deux participants à la Coupe d'Algérie de voile sont assassinés
    par un groupe armé à Afir/Dellys.
    
    30 juillet
    Un attentat à la bombe dans un bar de Bab El Oued fait un
    mort et quatre blessés
    
    1er août
    Pierre Claverie, évêque catholique d'Oran, est assassiné avec
    son chauffeur algérien dans un attentat à la bombe commis
    à son domicile.
    
    4 août
    L'explosion d'un camion piégé à Tiaret fait des dizaines
    de blessés.
    
    5 août
    Un attentat à la bombe dans un restaurant populaire du
    centre d'Alger fait 5 blessés.
    
    7 août
    Trois islamistes armés sont tués dans un accrochage avec
    les forces de sécurité à Beni Messous.
    
    8 août
    Un attentat à la bombe fait au moins sept blessés dans
    un café du centre d'Alger.
    
    11 août
    Un attentat à la bombe contre une voie ferrée fait dérailler
    un train de transport de carburant près de Kadiria, et fait
    de 8 à 12 blessés.
    Un journaliste de Radio-Coran, Mohamed Guessab, et son
    frère, policier, sont assassinés à Alger.
    16 islamistes armés sont tuées, dix dans la région de Blida
    et six autres à Oran.
    
    12 août
    Un attentat à l'explosif contre la recette des impôts de
    Baghlia (Kabylie) fait un mort.
    Trois islamistes armés sont tués près de Dellys dans une
    embuscade tendue par une milice anti-islamiste.
    
    15 août
    Une femme et ses deux enfants sont assassinés à Blida par
    un tueur à gage à la solde d'un groupe armé.
    17 jeunes hommes sont assassinés près d'Ain Oussara lors
    de l'interception de leur autobus par un "faux barrage".
    Le muezzin de la mosquée de Birkadem est assassiné dans
    la mosquée.
    
    17 août
    Le quotidien égyptien "Al Hayat" annonce le massacre de
    63 personnes, toutes originaires de Batna, après l'interception
    d'un autobus par un faux barrage routier. L'information est
    démentie par les autorités.
    
    15 islamistes armés ont été tués dans la semaine du 18 au
    24 août : 10, dont 5 femmes, lors d'un accrochage de
    plusieurs heures à Ain Nâdjaa le 18 août, et cinq autres
    par une patrouille de sécurité à Alger-Plage.
    
    19 août
    5 islamistes armés sont tués à Sidi El-Kébir (Alger).
    Un attentat à la bombe fait deux blessés à Baghlia (Kabylie)
    
    23 août
    Un attentat à la bombe sur un marché en plein air à Bou Haroun
    fait sept morts.
    Un poseur de bombe est tué dans l'explosion de son engin à
    Bou Ismael.
    Un homme et son fils, membres d'une milice anti-islamistes,
    sont enlevés et égorgés à Chihani/El Tarf.
    Trois des assassins présumés de l'évêque d'Oran, Pierre
    Claverie, sont abattus par les forces de sécurité et cinq
    autres arrêtés, dans l'assaut donné à leur refuge oranais.
    
    27 août
    4 islamistes armés sont tués par les forces de sécurité à Medea.
    
    28 août
    5 islamistes armés sont tués dans un accrochage de plusieurs
    heures à Zeralda.
    
    30 août
    7 personnnes sont tuées et une vaingtaine blessées dans un
    attentat à la bombe contre un restaurant de Staouli.
    
    31 août
    Deux islamistes armés sont tués à Tizi Ouzou et Sidi Daoud.
    Un militant de Hamas est assassiné à Boumefdâa(Ain Deflâa.
    
    2 septembre
    Au moins deux personnes sont tuées et cinquante autres
    blessées dans un attentat à la voiture piégée contre
    l'Hôtel d'Angleterre, au centre d'Alger. L'attentat est revendiqué
    par l'AIS.
    
    4 septembre
    Le quotidien égyptien "Al Hayat" annonce le messacre de
    18 civils par des commandos islamistes dans la région de
    Batna.
    
    Dans la première semaine de septembre, une opération
    islamiste aurait fait 12 morts à Ghardaïa. Par ailleurs, une
    centaine d'islamistes armés et une douzaine de soldats auraient
    été tués lors d'affrontement dans la région de Tlemcen.
    
    5 septembre
    4 personnes sont tuées lors d'un attentat sur la ligne
    ferroviaire Naciria-Tadmait, en Kabylie.
    
    12 septembre
    l'explosion d'une voiture piégée devant un poste de "gardes
    communaux" (milice anti-islamiste) dans le sud d'Alger aurait
    fait deux morts et 28 blessés.
    
    14 septembre
    8 islamistes armés sont abattus par les forces de sécurité
    près du quartier Climat de France à Alger.
    
    15 septembre
    Deux islamistes armés sont abattus par les forces de sécurité
    à Léveilley.
    
    17 septembre
    Un islamiste armé est abattu dans une embuscade tendue
    par des miliciens anti-islamistes près de Cap Djinet.
    
    20 septembre
    Le chanteur Cheb Aziz, enlevé dans la nuit du 18 au 19 par
    de présumés islamistes armés, est retrouvé assassiné à
    Constantine.
    
    21 septembre
    Deux attentats à la bombe font, l'un trois morts et plusieurs
    blessés à Gouraya et l'autre un mort et 16 blessés dans la
    zone industrielle de Zeboudja.
    
    26 septembre
    Au moins une personne a été tuée et plusieurs blessées
    dans un attentat à l'ambulance piégée à Thenia.
    Un chef de groupe islamiste armé, Amar Amirouche, est
    abattu par les forces de sécurité à Beauséjour avec
    deux de ses hommes.
    
    27 septembre
    Un attentat à la voiture piégée sur un marché de Boufarik
    fait entre 18 et 27 morts et entre 10 et 77 blessés.
    
    29 septembre
    Liquidation de Abdelwahab Ouahabi, "Emir" du GIA pour l'ouest,
    et de plusieurs de ses hommes, par la tendance "salafiste" du GIA.
    
    2 octobre
    Les neuf membres du groupe islamiste armé dirigé par
    Amara Yacine ("Napoli") sont abattu, y compris leur chef,
    par les forces de sécurité dans la Casbah d'Alger, au terme
    de dix heures d'affrontement.
    
    Selon l'Armée Islamique du Salut (AIS), plusieurs opérations du
    bras armé du FIS auraient fait, à des dates non précisées, plus
    de 30 morts parmi les forces de sécurité et de l'armée (20 soldats
    et 3 officiers à Tlemcen, 14 gendarmes et membres du personnel
    de la gerdarmerie à Ghardaïa). L'AIS ne reconnait aucune perte
    parmi les siens lors de ces opérations.
    
    4 octobre
    4 personnes sont assassinées devant la foule des fidèles, par
    quatre hommes armés de haches et de poignards, dans une
    mosquée de Tidjelabine lors de la grande prière du vendredi.
    
    7 octobre
    38 personnes (des civils) ont été assassinées lors de
    l'interception de deux autobus par un "faux barrage" à
    Krsar el Hirane, près de Laghouat et du champ pétrolier de
    Hassi R'mel., dans une "zone protégée" par l'armée. Les
    victimes étaient toutes des habitants de Ghardaïa ou des
    travailleurs de la base de Hassi R'Mel. Cheikh Hadj Kechar,
    73 ans, théologien et figure de proue de la communauté
    ibadite du M'zab, figure au nombre des victimes.
    Un lycéen a été tué à Khazrouna, près de Blida, lors d'un
    attentat à la bombe à la sortie des cours.
    
    9 octobre
    L'attaque par un groupe armé d'un centre de formation
    professionnelle d'Ouled Yaâ, près de Blida, a fait deux morts
    (une enseignante et l'un des assaillants) et cinq blessés.
    Deux employés de la Sonatrach ont été tués par de présumés
    islamistes près du champ gazier de Hassi R'mel.
    
    10 octobre
    Cinq islamistes armés sont abattus par les forces de sécurité
    dans la région de Bordj Ménaiel.
    Un groupe armé a tué deux personnes et incendié une
    zaouia de la confrérie Tidjan dans le Ksar El Kourdane.
    
    11 octobre
    12 islamistes armés formant un groupe conduit par un
    nommé "Sahraoui" ont été tués par les forces de sécurité
    dans la nuit du 10 au 11 octobre à El Harrach.
    10 personnes ont été tuées et une septantaine blessées
    dans un attentat à la bombe contre un marché de Koléa.
    
    24 octobre
    8 voyageurs sont tués et plus d'une trentaine blessés dans un attentat à la
    bombe contre le train de voyageurs Oran-Alger.
    
    27 au 30 octobre
    21 islamistes armés ont été tués par les forces de sécurité
    notamment dans la région d'Alger, selon la presse algéroise.
    
    2 novembre
    Un islamiste armé a été abattu dans une embuscade
    tendue par les forces de sécurité à Tadount.
    
    3 novembre
    10 femmes et trois enfants du hameau de Saint-Maurice, près de Douaouda, ont été
    égorgés. Ce massacre a été imputé ê un groupe islamiste armé.
    Les forces de sécurité ont tué deux de ses membres.
    
    6 novembre
    32 personnes, dont 12 femmes, ont été égorgées et décapitées
    à la hache dans le hameau de montagne de Sid el Kebir, au sud d'Alger,
    par des "islamistes présumés". La même nuit à
    Bouinan, près de Blida, une famille de quatre personnes a été
    égorgée par un groupe armé.
    
    7 novembre
    5 personnes ont été tuées dans un attentat à la bombe à
    Beni Ouarsous, près de Tlemcen. Parmi elles, le maire de Beni Ouarsous
    et son adjoint.
    
    11 novembre
    10 personnes ont été tuées et plus de vingt blessées
    le 11 novembre dans un attentat à la voiture piégée près
    d'un autocar stationné devant une école de Birkhadem (Alger).
    
    12 novembre
    Onze personnes, toutes de la même famille, ont été égorgées
    dans un douar près de Berrouaghia. Six autres personnes ont été
    assassinées dans la région de Tissemsilt et cinq personnes près de Hadjout.
    
    13 novembre
    Douze personnes ont été assassinées dans le douar Bensalah, près de
    Blida, par un groupe islamiste armé. La même nuit, dans la même région,
    deux personnes (un couple) ont été assassinées à Oued El Alleug
    et 12 personnes à Bensalah, dans la Mitidja.
    
    14 novembre
    Onze personnes ont été assassinées à Ouamri, près de Médéa,
    et sept autres à Seghouane, dans la même région.
    
    15 novembre
    Un homme d'affaire bulgare, ancien attaché militaire de Bulgarie à Alger, Evtim Evdimov,
    a été retrouvé égorgé dans sa voiture le 15 novembre à la sortie d'Alger.
    
    16 et 17 novembre
    Dix islamistes armés, dont deux "émirs", Ahmed Ksikès et Omar Touati,
    ont été abattus les 16 et 17 novembre par les forces de sécurité à Alger et Médéa.
    
    18 novembre
    7 personnes ont été assassinées dans les localités de Ben Hachelef et Hasnaoua,
    dans la région de Tidjelabine (Belle-Fontaine) par un groupe armé.
    L'Armée Islamique du Salut (AIS, liée au FIS) affirme avoir tué 36 soldats
    et "miliciens" le 18 novembre à Oued Z'hor, dans la région de Skikda,
    dans un accrochage avec une patrouille de l'armée "appuyée par des milices locales".
    
    23 novembre
    16 personnes (des "civils") ont été assassinées par un groupe
    islamiste armé à Bentalha (sud d'Alger).
    
    24 novembre
    Quatre membres d'un GIA, dont l'"Emir" du groupe (Rachid Ould Hamrane, dit "Djeha")
    ont été abattus dans le quartier populaire algérois de Baraki lpar les forces de
    sécurité appuyées par des milices anti-islamistes. Au moins cinq personnes ont
    été tuées dans un attentat à la bombe au centre de Blida, contre un
    hôtel où résident des policiers.
    
    25 novembre
    Un attentat à la bombe a fait un mort et 13 blessés le 25 novembre à Berrouaghia,
    à proximité de l'hôpital.
    
    28 et 29 novembre
    Selon des informations rapportées par des journaux privés mais non confirmées par
    les autorités, au moins 26 personnes ont été tuées et plus de trente blessées
    dans une série d'attentats et d'accrochages le jour du vote sur la constitution.
    A Relizane (ouest), une explosion dans un bureau de vote a tué onze personnes et fait plus de dix blessés.
    A Baraki/Alger, un attentat à la bombe contre un café à fait deux ou trois morts et
    une vingtaine de blessés, dont trois dans un état critique.
    A Blida, un civil a été tué et un autre enlevé, et dix membres d'un commando
    islamiste ont été tués.
    Deux autres islamistes armés ont été tués à El-Euma.
    
    30 novembre
    Une vingtaine de villageois auraient été égorgés le 30 novembre près de
    Larbaâ lors d'un massacre non confirmé par les autorités
    
    2 décembre
    12 islamistes armés, auteurs présumés du massacre de 38 civils dans le sud
    en octobre, ont été tués entre Guerera et Hassi Delaâl, près de Ghardaïa
    après un accrochage de quinze heures avec les forces de sécurité.
    Parmi les islamistes abattus figurerait l'^émir du groupe, Ouled Abdenebi.
    
    5 et 6 décembre
    10 personnes ont été assassinées dans la nuit du 4 au 5 décembre à Haouch Trab,
    dans la Mitidja, et 19 personnes ont été assassinées dans la nuit du du 5 au 6 décembre
    par un groupe armé islamiste dans le village de Bénachour, près de Blida,
    selon les services de sécurité.
    
    8 décembre
    12 islamistes armés ont été tués le 8 décembre par les forces de sécurité
    dans la région de Médéa (neuf à Ouled Antar et trois à Chéniguel).
    Un attentat à la voiture piégée à fait un mort et plusieurs blessés à Tiaret.
    
    9 décembre
    5 personnes, dont trois jeunes hommes qui venaient de finir leur service national, ont été
    assassinées à Koléa.
    
    10 et 11 décembre
    8 personnes, toutes de la même famille, ont été assassinées par un groupe
    armé islamiste à Mâayouma, dans la Mitidja.
    Quatre islamistes armés ont été abattus, deux à Bordj-Ménaiel
    le 10 par des "gardes communaux" et deux autres à Mostaganem le 11 par les
    forces de sécurité.
    
    11 décembre
    Un commando islamiste a massacré 20 passagers d'un car dans la plaine de la Mitidja,
    à Benkhelil, où.
    Deux personnes ont été tuées à Bakoura. Douze habitants du village de Moulay Larbi,
    près de Saïda, ont été assassinés par un groupe armé islamiste.
    Deux des assassins présumés d'un ressortissant bulgare
    égorgé le 15 novembre
    ont été abattus le 11 décembre par une patrouille militaire, qui a retrouvé
    dans le coffre de leur voiture les cadavres de deux autres personnes égorgées.
    Trois jeunes appelés du contingent ont été égorgés dans la basse Casbah d'Alger.
    
    15 décembre
    Un islamiste armé a été abattu au centre d'Alger après une course-poursuite
    et une fusillade.
    
    16 décembre
    L'"Emir" du GIA du quartier algérois de la Glacière, Brahim Kadi, dit Kaâlous,
    a été abattu avec un de ses hommes après une fusillade.
    
    18 décembre
    Un islamiste armé a été abattu dans une opération de ratissage près de Médéa.
    
    21 décembre
    Cinq personnes ont été assassinées dans la Casbah, deux adolescentes
    rue de la Lyre et trois jeunes hommes non loin de là. U
    ne lycéenne a été tuée et une autre blessée dans un attentat à la bombe
    commis près du lycée de Douaouda.
    21 islamistes armés ont été tués par les forces de sécurité dans des
    opérations menées dans la région d'Alger : 18 membres d'un groupe armé dissident
    des GIAont été tués près de Meftah, et trois islamistes armés près du
    cimetière de Béni-Messous.
    
    22 décembre
    Sept islamistes armés ont été tués par les forces de sécurité
    à Khazrouna près de Blida.
    
    23 décembre
    Un attentat à la voiture piégée rue Larbi Ben M'Hidi (rue d'Isly) a fait
    au moins 3 morts et 70 blessés.
    
    24 décembre
    Sept islamistes armés ont été tués et plusieurs autres blessés par les
    forces de sécuritélors d'un ratissage opéré dans la région d'Aflou.
    
    26 décembre
    Un attentat à la voiture piégée a fait au moins 10 morts et 68 blessés
    près d'un poste de gendarmerie du quartier populaire algérois de Hussein Dey.
    Parmi les morts figurent le journaliste Boussad Abdiche.
    
    29 décembre
    34 civils ont été massacrés par un commando islamiste, qui selon "Le Matin"
    était dirigé par le chef du GIA, Antar Zouabri, à Dhamnia, dans la région d'Aïn Defla.
    Deux des membres du commando ont été abattus par les forces de sécurité.
    Une à trois personnes ont été tuées et 54 blessées lors d'un attentat
    à la bombe contre un café d'El Harrach, proche de la sous-préfecture.
    
    30 décembre
    Huit personnes ont été tuées à Zeddine, près d'Aïn Defla,
    par une bombe lancée sur la remorque du tracteur qui les transportait, selon "Liberté".
    10 personnes ont en outre été blessées à Koléa
    lorsque le véhicule qui les transportait a sauté sur une bombe.
    
    
    





This page has been visited times since March 7, 1998
Make your own free website on Tripod.com