Make your own free website on Tripod.com

Lettre de Cheikh Abassi Madani
au secrétaire général de l'ONU

                              30 Août 1997

 
     Monsieur le Secrétaire Général,
 
     Nous voulons vous manifester notre grande estime suite à votre
appel aux algériens pour le dialogue, le réconciliation, le dénouement
de la crise et l'arrêt de l'effusion de sang. Au vu de la volonté du
peuple algérien meurtri, de tous les esprits sages et raisonnables ainsi
que des opinions nationales et internationales et face à l'état de
pourrissement auquel la situation algérienne est parvenue, avec ce que
subit le peuple algérien comme opérations de massacres collectifs, je
vous annonce être prêt à lancer un appel immédiat à l'arrêt de
l'effusion de sang pour engager ensuite un dialogue sérieux qui
conduira à une issue satisfaisante à la crise et placera le pays sur la
bonne voie,avec l'aide d'Allah et le soutien de tous les défenseurs des
droits de l'homme et des peuples.
     Pour finir, veuillez agréer, Monsieur le secrétaire Général,
l'expression de ma haute estime pour votre courage et votre fidélité à
la charte des nations unies.
 
                                             Alger, le 27 Rabi 2 1418
                                             30 Aout 1997
                                             Abassi Madani